Greffe des sourcils

Les sourcils ont, comme les cheveux de la tête, une phase de croissance et une phase de repos. Dans de nombreux cas, certains facteurs comme des troubles cutanés (tels que la perte de cheveux circulaire), le maquillage permanent, la chimiothérapie, etc. peuvent provoquer une déformation ou même une perte des poils des sourcils.

Greffe des sourcils

Les poils des sourcils qui ne repoussent plus après la chute peuvent être remplacés par une greffe. La greffe des sourcils se fait comme la greffe de cheveux, par la transplantation de follicules pileux, qui sont pris à partir de la région du cou. Les poils du cou les plus fins sont prélevés. Selon le nombre de racines de poils nécessaires pour la greffe, une bande horizontale (par exemple: un 1 cm de large et 5 à 10 cm de long) est rasée. Les racines de poils sont prélevées par un micromoteur avec de très fines aiguilles creuses. Comme la zone d’extraction est très fine, Il ne reste aucune trace de l’extraction. On peut prélever de 40 à 50 voir jusqu‘à 400/500 greffons et les transplanter à l’endroit approprié. La greffe est effectuée sous anesthésie locale, et le patient ne ressent pas de douleur après le traitement. Lors de l’intervention la structure anatomique et le sens de croissance des sourcils sont pris en considération.

Une greffe de sourcils effectuée par nos spécialistes et une équipe expérimentée conduira à un résultat très naturel. Il faut 4 à 6 mois pour que les sourcils récupèrent et prennent leur forme finale. Après 2 mois, le patient peut voir l’apparition de ses premiers sourcils, tout comme les poils de la zone donneuse, car ils ont les même caractéristiques. Après environ un an, la croissance s’arrête, parce que la circulation sanguine de la zone des sourcils s’est adaptée, et les poils implantés prennent les caractéristiques des sourcils.