24/7 Compétence et disponibilité:
Formulaire de Contact
Visite uniquement
sur Rendez-vous
10 Place Vendôme
75001 PARIS
Contact Service et Qualité sont testés et approuvé par le TÜV Nord Service et Qualité sont testés et approuvé par le TÜV Nord Service et Qualité sont testés et approuvé par le TÜV Nord

FUT-Méthode

La Méthode FUT

Cette ancienne méthode de minimicro-greffe est aujourd'hui majoritairement révolue et considérée comme obsolète, et la technique d'extraction folliculaire (FUE) a fait des progrès considérables. Voici ci-dessous une description précise et exacte des méthodes modernes de transplantation de cheveux et d'extraction folliculaire.

Technique FUE

Qu'est-ce qu'un traitement FUT ?
Pour que les résultats de la greffe soient permanents et de qualité, il est nécessaire d'utiliser des racines de cheveux, afin que les implants ne tombent pas par la suite. Ces greffons sont généralement prélevés depuis la zone située au-dessus de la nuque. Vous avez certainement déjà remarqué que la majorité des gens ne perdent pas de cheveux dans cette zone, qu'on appelle zone donneuse.

Une fine bande de peau est prélevée depuis la zone donneuse, et divisée ensuite en 2 à 3 unités folliculaires à l'aide d'un microscope . On s'assure ainsi que l'intégralité du cheveu n'est pas endommagée. Une unité folliculaire est une touffe de cheveux composée de 2 à 5 unités folliculaires. Les cheveux humains poussent ainsi et non en rang et alignés comme on pourrait le supposer. Ces unités folliculaires peuvent être prélevées en grande quantité. Etant donné qu'elles ne sont pas détruites lors de l'extraction, cela rend possible une transplantation de cheveux plus dense.

Dans le cas d'une chute de cheveux d'origine génétique, la zone concernée sera recouverte avec le temps de cheveux "miniatures". On parle de "miniaturisation" parce que contrairement aux cheveux sains, ces cheveux sont plus courts et plus fins. C'est en examinant au microscope les unités folliculaires qu'on peut identifier des groupes de cheveux en croissance, ceux appropriés à la transplantation de cheveux.

Comment une unité folliculaire est-elle extraite ?
On calcule tout d'abord le nombre de follicules nécessaires et la densité souhaitée pour l'endroit où ils seront transplantés. Pour cela des calculs indispensables sont effectués pour parvenir à la densité souhaitée.

C'est à la suite de cela qu'on effectue la procédure chirurgicale, en prélevant des greffons depuis la nuque. Il est très important que les unités folliculaires ne soient pas endommagées et qu'une technique de prélèvement appropriée soit appliquée, c'est pour cela qu'on retire une bande de peau en une seule pièce. Contrairement à la méthode de micro greffe, on utilise ici un scalpel multi-lame. Cela permet d'éviter la destruction des unités folliculaires et que les follicules pileux ne soient pas coupé  trop court. 

Enfin, l'incision faite dans la zone donneuse est refermée. La zone dans laquelle la bandelette a été extraite est suturée. Les fils peuvent être retirés 15 jours après la transplantation. La suture est faite de manière esthétique, et la cicatrice sera à peine visible si vous ne portez pas vos cheveux trop courts.

La méthode FUT décrite ci-dessus atteint des résultats de greffes particulièrement naturels, car l'intégralité de la structure naturelle du cheveu et de la tête n'est pas endommagée par la greffe. 

Fue greffes cheveux

Avantages de la technique FUT:

  • On peut prélever et implanter jusqu´à 1500 greffons en un temps très court.
  • Le prélèvement est effectué en 15 minutes environ (alors qu' il faut 3 à 4 heures pour la méthode FUE).

Inconvénients de la technique FUT:
Comme pour chaque intervention chirurgicale, la greffe de cheveux avec la méthode FUT nécessite de suturer la zone de prélèvement. C'est un inconvénient si vous portez vos cheveux très courts. Une cicatrice fine sera légèrement visible dans la nuque pendant la période de repousse.

Un prélèvement de plus de 1500 greffons est pratiquement impossible.

Il existe des risques, comme les risques inflammatoires ou/et infectieux, des lésions du système nerveux ou/et sanguin, qui sont beaucoup plus élevés qu'avec la méthode FUE.

Un suivi médical post-opératoire en France est nécessaire (changement du pansement, extraction des fils, contrôle médical), ce qui peut engendrer des coûts supplémentaires quand l'assurance maladie ne couvre pas ces frais.